La Biennale Traces se transforme en webradio

Webradio Traces – Novembre 2020

Il y a 20 ans le réseau Traces organisait sa 1ère biennale « Forum régional des mémoires d’immigrés » , avec un double objectif : Faire connaître et reconnaître une mémoire commune / Favoriser la transmission de l’histoire des immigrations comme de leurs héritiers. Cette démarche revêtait une dimension particulière, tant l’absence d’un travail sur ces mémoires avait jusque-là prévalu ; traduction d’une mécanique ayant institué les formes d’une véritable amnésie sociale, autour de ces histoires de la France plurielle. Fidèle à ses valeurs et 20 ans plus tard, le réseau Traces présente plus de 200 propositions d’actions (expositions, films, créations artistiques, conférences, performances, débats etc.), portées par 250 acteurs : associations d’éducation populaire, de solidarité et de défense des droits humains, institutions culturelles, collectifs d’artistes, de citoyen·ne·s ou encore des chercheur·euse·s. Participation à l’enregistrements d’interviews et de portraits sonores.

http://www.traces-migrations.org

Barnabé Chaillot, le youtuber star du bricolage,

RFI – C’est pas du vent – Novembre 2020

Barnabé Chaillot est ce qu’on pourrait appeler un bricoleur autodidacte. Pour le plaisir certes, mais avec un objectif en tête : atteindre une forme d’autonomie énergétique. C’est par hasard qu’il commence à partager sur Youtube ces expériences personnelles d’auto-construction, pour « « Fabriquer en autoconstruction des systèmes simples et accessibles pour utiliser de l’énergie renouvelable » peut-on lire. Sept ans après la première, ces vidéos sont vues par des milliers d’internautes, devenues de véritables tutoriels pour ceux qui veulent s’essayer à construire une éolienne à la maison, un four polyvalent ou fabriquer de la thermoélectricité. Mais qui est ce Barnabé devenu un véritable personnage en quête d’autonomie… ?

( minute 27′) : https://www.rfi.fr/fr/podcasts/c-est-pas-du-vent/20201127-le-low-tech-pour-r%C3%A9pondre-aux-besoins-de-base-durablement

La noix de Grenoble: sous lʹAOP, la productivité

Radio Télévision Suisse – Point de Fuite – Novembre 2020 @Alberto Campi

Fruit dʹautomne, la noix fait merveille dans une salade dʹendives ou sur un plateau de fromages, son huile – tout comme son vin – sont réputés, ses pains et ses gâteaux ont également la cote. La France en est le deuxième producteur en Europe et le premier exportateur européen. Un tiers des 35ʹ000 tonnes de noix produites en France le sont en Rhône-Alpes, principalement en Isère, entre Grenoble et Valence. En 1938, la ʹʹnoix de Grenobleʹʹ est le premier fruit français à recevoir une appellation dʹorigine contrôlée. Cette AOC (devenue depuis AOP), gage dʹun ʹʹproduit de qualité et de terroirʹʹ, assoit sa renommée au niveau mondial et favorise lʹessor économique de la région. Pourtant, avec lʹemploi de pesticides et une monoculture qui sʹétend sur plus de 7ʹ000 hectares de vergers, la noix voit progressivement sa production remise en cause.

https://www.rts.ch/play/radio/point-de-fuite/audio/point-de-fuite-la-noix-de-grenoble-sous-laop-la-productivite?id=11740894

D’où viennent nos sapins de Noël ?

TOPO – Novembre 2020

Est-il bien raisonnable de couper des arbres qui ont mis une dizaine d’années à pousser pour décorer son sapin quelques jours? Ce reportage dessiné nous emmène dans es vaste forêts géorgiennes de Racha à la rencontre des « hommes écureuils » qui, au péril de leur vie et sous-payés, grimpaient au sommet des immenses sapins Nordmann cueillir les pommes de pin du sommet, dont sont extraites les graines qui, une fois exportées et plantées en Europe donneront naissance 10 ans plus tard à votre sapin de noël…

Un programme pour lutter contre la précarité énergétique

Actualités Sociales Hebdomadaires – Novembre 2020

En France, cinq millions de ménages sont en situation de précarité énergétique. Si de nombreux dispositifs d’aide existent, les plus précaires en sont toujours exclus. Dans les Hauts-de-France, Réseau Eco Habitat, accompagné de bénévoles du Secours catholique, épaule les familles modestes dans leurs démarches de rénovation.

En France, le pari des relocalisations industrielles malgré la crise

RFI Eco d’ici, Eco d’ailleurs – Septembre 2020

Le groupe Coverguard, spécialiste des équipements de protection individuels depuis 85 ans est une entreprise implantée à Miribel, dans le département de l’Ain, à une vingtaine de kilomètres de Lyon. À l’occasion de la pandémie de Covid-19, l’entreprise a décidé de rapatrier la fabrication de masques respiratoires à usage unique qu’elle faisait jusque-là fabriquer ailleurs.

A écouter ici

Le Réseau éco-habitat pour lutter contre la précarité énergétique

RFI C’est pas du vent – Septembre 2020

En 2020, encore une famille française sur 10 n’arrive pas à payer ses factures d’énergie. Même si la rénovation des logements est l’une des priorités du plan de relance, la précarité énergétique risque de prendre de l’ampleur à cause de la crise sanitaire. Depuis 2014, réseau Eco Habitat, en lien avec le Secours Catholique accompagne les familles dans la rénovation de leur logement. Avec Margot Hemmerich nous sommes allées les rencontrer entre Compiègne et Amiens pour un reportage

A écouter ici

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑