A Nuremberg, « on s’est mis à juger des cadres et dirigeants d’entreprise »

Justice Info – Septembre 2022

L’historien et sociologue français Guillaume Mouralis, qui travaille sur l’histoire des pratiques juridiques en situation de sortie de conflit, revient sur le moment charnière des procès de Nuremberg au cours desquels plusieurs dirigeants d’entreprise ont été jugés. Bien que d’impact limité, ces procès ont posé le principe d’une responsabilité pénale individuelle des dirigeants d’entreprise en matière de crimes internationaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :