Décoloniser l’écologie pour mieux habiter le monde

Boukan, Le courrier ultramarin – Juillet 2020

Dans son ouvrage « Une écologie décoloniale. Penser l’écologie depuis le monde caribéen », sorti en octobre 2019 aux Editions du Seuil, Malcom Ferdinand interroge la pensée environnementale et son lien, déconnecté, avec la colonisation et l’esclavage. Dans une approche philosophique et politique, l’ingénieur de formation questionne les manières d’habiter le monde à l’aune des rapports de domination raciale toujours à l’œuvre dans les outre-mer.En kiosque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :