« Personne ne nous empêche de faire notre métier de journaliste au Nord-Mali, mais on ne peut rien dire… »

Adian vient de Tombouctou. Il exerce le métier journaliste depuis de nombreuses années, au Nord Mali. Un rêve d’enfant. Il débute en 1991 avec « l’avènement de la démocratie » au Mali et la prolifération des radios libres. En 1994 il intègrera la première radio de la municipalité, Radio Bouctou, qui continue à émettre. Adian a vécu toutes les crises du Mali, les a couvertes même. Il me parle de son métier de journaliste en tant de crise, depuis 2012 et l’invasion du nord de son pays. Ou comment composer lorsque l’on côtoie, voire que l’on connaît, les « bourreaux du Mali »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :