« Petite, je voulais révolutionner le monde par la justice et la générosité. Je suis devenue journaliste. »

Aminata Sanou est âgée d’une trentaine d’années, originaire du Dioulasso-Ba, un quartier de Bobo-Dioulasso (à 350 kilomètres de Ougadougou). Elle me confie ces rêves, les difficultés d’exercer le métier dans son pays et son courage pour combattre pour la justice, avec des mots… sur fond de piaillements d’oiseaux burkinabè!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :