Actuellement

Préparation d’une bande-dessinée d’enquête sur les coulisses des JO de Paris 2024 pour La Revue Dessinée

RFI : Au secours, les glaciers fondent!

RFI – C’est pas du vent – Mai 2018

Ils sont les principaux témoins du réchauffement climatique… pour preuve, ils fondent. Les glaciers de la chaine des Alpes sont les meilleurs objets d’observation des scientifiques pour étudier l’évolution du climat dont la pendule interne se dérègle. Qu’ils soient en Suisse, en Italie, en Autriche ou en France, même constat : les glaciers se réduisent petit à petit en perdant de la masse glaciaire qui ne peut se régénérer d’années en années. Lire la suite « RFI : Au secours, les glaciers fondent! »

Montagne Magazine : Grenoble pourrait-elle accueillir une nouvelle fois les JO?

Montagne Magazine – Mai 2018

Pour rendre hommage à un moment phare de son histoire et alors que se tenaient les 23e Jeux olympiques d’hiver en Corée du Sud, Grenoble et ses habitants célébraient, tout le mois de février dernier, le cinquantenaire des 10e Jeux d’hiver, que la ville accueillait du 6 au 18 février 1968. L’occasion de se demander à nouveau si l’accueil de futures olympiades à Grenoble et dans ses massifs environnants serait opportun, à l’heure des évolutions du climat et des réflexions, divisées, sur l’avenir de la montagne et ses pratiques.

Lire la suite « Montagne Magazine : Grenoble pourrait-elle accueillir une nouvelle fois les JO? »

Première édition du Festival Ecoute(s) à Grenoble

L’idée est née autour d’un verre de retrouvailles avec un ami. Réalisateur de documentaire pour le plaisir et moi journaliste radio, l’envie nous a pris de lancer un rendez-vous, à Grenoble, autour du son, de la radio, de l’écoute quoi! Balades sonores, plateau radiophonique, rencontre d’auteurs radios, écoutes de documentaires sonores… L’aventure a commencé en octobre 2016, le collectif s’est agrandi à 5 personnes et la première édition du 19 au 22 avril… était un succès! Lire la suite « Première édition du Festival Ecoute(s) à Grenoble »

« Le terme terroriste, je l’utilise rarement pour désigner ceux qui commettent des actes…les conséquences seraient trop graves »

Petite série de rencontres avec des journalistes de la région de Tombouctou (Nord-Mali) et de Bobo Dioulasso (Burkina Faso), rencontrés lors d’une formation au journalisme de crise encadrée par l’association lyonnaise Reporters Solidaires, à Bobo-Dioulasso, du 20 au 28 mars 2018. Où la rencontre permet de prendre conscience des difficultés du métier de journaliste, en Afrique. Alhousseiny vit à Tombouctou, âgé d’une petite trentaine d’années.

Lire la suite « « Le terme terroriste, je l’utilise rarement pour désigner ceux qui commettent des actes…les conséquences seraient trop graves » »

En tant que journaliste malienne, je dois aider les femmes à surmonter cette crise que l’on vit : donner de l’espoir tous les jours »

 

 

Fatoumata est animatrice dans la radio municipale de Niafunké, une région de Tombouctou au Nord-Mali. Petite, elle rêvait d’être cinéaste, de courir le monde avec une caméra ou un micro. Elle est devenue journaliste et anime  une émission à destination des femmes, pour être à l’écoute de leur problème et leur donner des conseils, elle doit chaque jour trouver des entourloupes pour aides ces sœurs. Fatou m’a aussi confié ce qu’est qu’être femme – journaliste au Nord-Mali. Lire la suite « En tant que journaliste malienne, je dois aider les femmes à surmonter cette crise que l’on vit : donner de l’espoir tous les jours » »

« Personne ne nous empêche de faire notre métier de journaliste au Nord-Mali, mais on ne peut rien dire… »

Adian vient de Tombouctou. Il exerce le métier journaliste depuis de nombreuses années, au Nord Mali. Un rêve d’enfant. Il débute en 1991 avec « l’avènement de la démocratie » au Mali et la prolifération des radios libres. En 1994 il intègrera la première radio de la municipalité, Radio Bouctou, qui continue à émettre. Adian a vécu toutes les crises du Mali, les a couvertes même. Il me parle de son métier de journaliste en tant de crise, depuis 2012 et l’invasion du nord de son pays. Ou comment composer lorsque l’on côtoie, voire que l’on connaît, les « bourreaux du Mali »… Lire la suite « « Personne ne nous empêche de faire notre métier de journaliste au Nord-Mali, mais on ne peut rien dire… » »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑